Histoire de Marcillac

Imprimer

L’histoire de Marcillac semble remonter à l’époque gallo-romaine. Des traces sont visibles à plusieurs endroits.

Le territoire abrite plusieurs buttes féodales appelées « doues ». L’une d’elles, connue sous le nom de Damet, est située près du hameau des Hauts Ponts. Ces doues, toujours sur des points culminants, servaient, selon la légende, à émettre des signaux.

Marcillac était une des grandes « villae » repérées dans le Blayais, groupant dans le même ensemble architectural la luxueuse maison du maître, les logements des serviteurs, les bâtiments d’exploitation du domaine.

La christianisation des campagnes s’est traduite par la création des paroisses. La paroisse de Marcillac était dédiée à un saint, Saint Vincent, Saint Patron des Vignerons, diacre espagnol, mort en 304 sur un gril. D’où le nom de l’église, Sanctus Vicentus de Massilhaco. Saint Laurent est le second patron de la paroisse.

Marcillac compte sur son territoire des bâtiments et vestiges plus ou moins anciens qu’il est intéressant de connaître.